Se rêver ailleurs
jpoggio

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Se rêver ailleurs

Par jpoggio - 07-01-2016 20:23:21 - 5 commentaires

C'est cette heure du soir où la forêt est déserte, car les habitants des résidences alentour se sont hâtés de pousser leur canidé au chaud pour pouvoir s'abandonner au rite cathodique quotidien, la bien nommée « grande messe » du journal de vingt heures.

Ce n'est pas pour me déplaire, je n'ai pas à m'inquiéter d'éblouir quelque innocent promeneur avec ma frontale qui se prend pour le phare de la Tour Eiffel, je peux me rêver en un endroit loin d'ici, une mélodie de Trevor Jones dans les oreilles.

Il tombe un petit crachin, des gouttes assez fines pour que le vent les emporte tourbillonnantes dans le faisceau de la lampe.

Ce soir, même s'il ne fait pas très froid, j'ai l'impression de voir des flocons de neige danser dans le pinceau de lumière devant moi, et l'espace de quelques centaines de mètres, je peux me croire ailleurs, et ça fait un bien fou...

 

Billet précédent: Season Greetings (en forme de défense du Certificat Médical)
Billet suivant: Quand une frontale, rencontre...

5 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 07-01-2016 à 21:23:06

c'est la poésie de notre sport...

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 08-01-2016 à 10:06:07

Est-ce le même Trevor Jones qui jouait de la viole dans the Consort of Musicke dans les années 70 ? J'ai leur intégrale de John Dowland.

Commentaire de jpoggio posté le 08-01-2016 à 10:10:17

C'est bien lui.

Commentaire de BouBou27 posté le 11-01-2016 à 09:37:26

merci pour ce moment ;)
J'aime ces moments ou l'on est seul le soir ou le matin.
Je suis plutôt du soir pour courrir (21h), mais samedi matin, impossible de retrouver le sommeil à 6h. Hop, j'enfile les chaussures et pars pour une sortie de 2h en mode trail. Je passe devant la boulangerie du village, seule lumière, et sens le bon pain...
Je rentre à 9h pour préparer le petit déjeuner pour la famille qui se réveille (enfin, ma femme, parce que les enfants sont déjà levé depuis en moment et jouent tranquillement...).

La vie est plein de petit bonheur à pendre.

Commentaire de PhilKiKou posté le 19-01-2016 à 06:40:35

c'est bien de prendre conscience qu'un moment de notre vie qui peut sembler banal, routinier si on y prend garde est en fait un petit moment de bonheur... à savourer instantanément..et sans modération

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 364078 visites